• gwenaellegradelet

Se rencontrer Soi pour rencontrer l’Autre. On a tout à y gagner !!


Comprendre succinctement les liens qui se jouent dans la relation à l’autre peut nous apporter quelques clefs importantes à avoir en poche.

Lors de mon post « Adulte, comment accompagner l'adolescent à devenir indépendant ?»… j’ai écrit qu’il fallait« avant tout, beaucoup d’amour et d’accueil pour soi et notre propre parcours »…. Mais est ce aussi facile que ça ?

OUI si on continue à apprendre et à grandir.

NON si on croit avoir raison et tout connaître de la Vie.

Si oui, je vous invite à lire la suite. Si non, je vous invite à fermer la page.


Souvenez-vous, j’avais dit que je reviendrais sur le sujet...

J’admets que j’enfonce certainement des ‘portes ouvertes’ pour certains, avec de grands oublis pour d’autres, mais je rêve que ces petits ou grands rappels, ça dépend pour qui, auront pour effet de lancer un mouvement de réflexion avec possibilité de changement et d’évolution !


Reconnaître l’individualité comme quand on souhaite la bienvenue à un visiteur avec toute sa différence.


On le sait, notre ado ou la personne que l’on souhaite accompagner n’est pas nous. Il y a, peut être, la différence du genre, de l’âge, du développement physiologique, du milieu social, culturel… Même s’il est notre enfant et nous ressemble grandement.

Nous sommes comme elles, comme eux, comme lui, des personnes à part entière avec tout ce que cela entraîne de respect, de soi à soi, de soi aux autres, sur nos façons de penser et nos libertés d’Être.


Vous êtes le centre de Votre Vie. L’autre, le Centre de la Sienne.

Prenez un cercle rempli d’une couleur avec un Point au centre. Imaginez que vous êtes ce Point au Centre, que le cercle et au-delà est votre Vie.

La perception que vous avez de votre vie, la couleur de votre cercle, vous est propre ; avec votre passé, vos croyances, vos émotions, vos bonheurs, vos douleurs et vos blessures… Personne d’autre que vous ne voit ce que vous voyez de la Vie, n’a le même Point de vue que vous ; même si vous avez partagé la même éducation, les mêmes parents, le même milieu, la même fête… Personne d’autre que vous ne peut prendre votre place au milieu de votre Vie, de votre cercle.

Vous me suivez ?

De là, tout ce que vous pensez, dites, ressentez, ne peut venir que de votre façon de percevoir la Vie.

Vous comprenez alors que la personne en face de vous, est dans la même situation que vous. Avec ses propres limites. Avec ses propres filtres. Sa propre vision des choses.

Et vous comprenez pourquoi vous ne parlez que de vous quand vous vous exprimez d’une manière ou d’une autre !


Se connaître Soi pour reconnaître l’Autre


A savoir que ceci demande « beaucoup d’amour et d’accueil pour soi et notre propre parcours ».

La ‘relation à l’autre’ peut emmener dans des explications complexes et profondes qui ne couvriront jamais complètement le sujet… Ici, je souhaite simplement vous amener à voir ce qui se joue le plus souvent entre deux personnes. Que ce soit votre ado, ou tout autre être humain.


Quel est notre langage ? Celui de notre vie personnelle

Quand deux personnes parlent ensemble, l’une traduit automatiquement les paroles de l’autre avec son propre langage de vie personnelle.

Ex : - Indigo et Orange discutent. Indigo va traduire automatiquement les paroles de Orange avec son propre langage de couleur bleu indigo. Alors que Orange ne s’exprime qu’avec sa façon de voir la vie en orange. Ils n’ont pas les mêmes repères, ressentis. La compréhension peut être difficile. -


Pour se comprendre : Plus qu’Écouter, Capter les informations de l’autre au-delà des mots

Brancher le décodeur ou le traducteur au travers de l’individualité de chacun.

Trois procédés qui peuvent transformer profondément vos relations et le regard que vous porter sur la compréhension de votre Vie. Prenez votre temps ; soyez indulgent envers vous. Construire une autre route ne se fait pas du jour au lendemain...


1 – Laissons de coté nos peurs, schémas et croyances dans lesquels nous sommes enfermés, avec lesquels nous projetons notre réalité et entretenons à notre insu l’illusion que nous sommes dans le vrai. Pour se libérer de cette «prison mentale», Miguel Ruiz, l’auteur des « 5 Accords Toltèques », nous suggère de prendre conscience de cette erreur de perception et de remettre en question notre programmation inconsciente en renégociant 5 accords avec nous-même :

1. Que votre parole soit impeccable

2. Ne prenez rien personnellement

3. Ne faites pas de supposition

4. Faites toujours de votre mieux

5. Soyez sceptique, mais apprenez à écouter


Prenez le temps de lire ce livre, chaque accord y est très bien décortiqué. Vous pouvez même imprimer ces accords par internet et vous les afficher dans vos lieux d’échanges ! Très pratique dans une cuisine pour les familles, ou dans un bureau au travail...


2 – Reformuler les phrases

- Indigo s’exprime dans sa couleur : Orange reformule tranquillement la phrase de Indigo et lui demande si c’est ce qu’il a voulu exprimer. -


3 – Adapter votre langage

- Indigo veut parler à Orange : Indigo s’adapte au langage de Orange. Indigo lui demande de répéter pour voir si il a réussi sa traduction et si Orange a compris. -

Se connaître, percevoir sa véritable couleur intérieur pour un discernement juste et intègre.

- Pourquoi, parfois, quand Indigo s’exprime par des gestes et comportements plus ou moins expressifs, Orange voit rouge et s’exprime en noir ? -

Qu’est ce qui vient interagir dans nos émotions et nos réactions ?

Souvent, nous n’avons pas la bonne lecture de notre couleur intérieur ; car nous ne pouvons pas ou nous ne voulons pas regarder notre histoire passée. Celle ci peut :

  • nous faire peur

  • ne pas nous intéresser

  • être difficile à accepter

  • nous montrer nos blocages

  • nous ennuyer

  • nous faire penser qu'on perd notre temps et qu'il y a mieux à faire

  • etc.

Reconnaître qui on est, d’où on vient, avec quoi, en toute humilité, donne cette sensation de poser nos bagages parfois lourds à porter. On se sent plus léger, en capacité d’écouter l’autre sans faire d’amalgame avec nos propres émotions.


- Cela éviterait à Orange de voir rouge et de s’exprimer tout noir lorsque Indigo, sans savoir, vient appuyer sur la blessure d’enfance de Orange !!! Orange comprendrait que le problème ne vient pas de Indigo, mais bien de son histoire personnelle. Orange aura beau se mettre en colère, rien ne changera. Orange arrivera seulement à mettre Indigo en situation de peur ou de mal être. Indigo ne peut rien faire pour Orange.-


Par contre, oui, poser ses bagages peut nous donner l’impression de se perdre, perdre nos repères, notre égo. On se sent nu, sans protection. C’est une peur impressionnante, c’est certain. Rien de facile, ni de très agréable au moment de la plongé en soi.

Mais la difficulté du chemin est très relative face à ce qu’on va gagner comme liberté d’Être !!


Aller gratter dans son histoire passée pour soigner ses vieilles blessures,

lever les barrages de nos contrariétés,

regarder nos peurs dans le fond des yeux,

nos hontes, nos culpabilités…

Retrouver l’épine qui pique encore mais qu’on avait bien pris soin de ne plus toucher et d’oublier…

Soulever le voile de nos comportements colériques, apathiques, hystériques…

Arriver enfin à écouter ce que la société appelle ‘imperfections’…

S’accorder à Être simplement…

Nous donner à nous même ce qu’on aurait aimé recevoir comme attention, enfant…

demande énormément de courage. Je suis d’accord.


Courage. Persévérance. Humilité. Amour de soi. Le Pardon de s’être jugé nul, moche, bête, méchant, plus fort que... moins bien que… Tout un chemin. Voir un Voyage profond et riche de renversement. Une acceptation de qui on est. On pose les masques, les Armures, les Armes. On redécouvre notre Honnêteté envers nous même. Notre intégrité. Notre souveraineté. On retrouve notre Douce Puissance. Le Respect de soi. De l’Autre. On peut de nouveau se faire un beau clin d’œil dans le miroir. Rire de nous. S’amuser. Trouver le bonheur dans notre propre cœur. Et surtout...


Surtout… partager enfin notre parcours avec nos enfants, nos ados, nos amis et pourquoi pas nos parents., si c’est possible.

Partager pour que chacun puisse créer sa propre histoire. Repartir de là où il en est, avec Paix et Joie. Sans rancune, sans colère, sans jugement, chacun fait du mieux qu’il peut !

Alors oui, on peut...

  • Accompagner

  • Écouter

  • Observer,

  • Discerner notre propre histoire de celle de l’autre

  • Soutenir

  • Motiver avec bienveillance

  • Jardiner sa patience

  • Garder son ancrage

Tout ça avec beaucoup d’Amour, d’Accueil pour soi, grâce à Soi et notre fierté de savoir enfin à peu près qui on EST.

Rencontrer cet Autre en Nous pour rencontrer l’Autre à l’extérieur de Nous.

Donc, n’hésitez pas à partir à votre rencontre.

Vous avez tout à y gagner !!

58 vues0 commentaire